mercredi 23 décembre 2009

enfin le froid.



Une belle vague de froid. La neige recouvre les vignes. -9,5C° dans la nuit....du beau froid.

On taille, on labour les vignes certaines depuis 30 ans n'avaient pas connu le soc de la charrue....
Retrouvailles un peu difficiles... pour certaines....

Les vins profitent aussi du froid. Les levures précipitent..

mardi 27 octobre 2009

Vendanges tardives



Les vendanges tardives sont ce matin dans la brume... Il ne fait pas trop froid.
Les vignes ont perdu leurs feuilles....les raisins brillent en transparence au soleil. Ont a laissé une grappe par pied de chenin.


vendredi 9 octobre 2009

Quelle vendange

Les vendanges des blancs sont terminées. Sauvignon, Chenin et Orbois sont rentrés.
Les gamays, pinot d'Aunis, côt sont aussi rentré depuis hier soir. Il reste les cabernets francs et les cabernets sauvignon. Ils sont murs mais pas encore à leur optimum de leur maturité phenolique.

Mais on a rentré des merveilles. Les vignerons sont unanimes pour dire que cette année ressemble à 1989... c'est dire

samedi 26 septembre 2009

les vendanges avancent

Les petits poussins s'appellent évidemment Sauvignon Grolleau et Chaudenay....sont nés hier....
On filtre les bourbes de Sauvignon car elles sont superbes....Tres riches en arômes;...


La machines récolte les sauvignons quand les hommes fatiguent....

Le Sauvignon et le Chardonnay sont rentrés. Les Rosés de Grolleau, Pinot Gris, Pineau d'Aunis, et de Gamay rentrent.

mardi 15 septembre 2009

Sauvignon

Premières analyses du Sauvignon rentré en cuve:

Ph 3,25
Acidité totale 4,37
Alcool 12,2

Superbe équilibre...

vendredi 11 septembre 2009

Vendanges


Ca y est les vendanges commencent aujourd'hui à la main. 12,5 % d'alcool, petite acidité. La nuit il fait froid et la journée il fait chaud et sec. Le rendement des sauvignon est moyen.

mercredi 19 août 2009

mardi 11 août 2009

Un mois d'aout enfin normal.....

Un temps superbe, on a effeuillé cette semaine.
la vigne est belle.

mercredi 29 juillet 2009

Pluviométrie


Voici une carte de la pluviométrie de la Loire publié par l'IFV. Nous ne sommes pas tres loin des records pour la région.

samedi 25 juillet 2009

Jusqu'où ira le succés du Malbec ? Les professionnels du vin argentins s'interrogent.

40% des vins exportés en bouteilles (en volume et en valeur) par l'Argentine sont du Malbec ! Et la tendance se maintient : sur les 5 premiers mois de l'année 2009, les exportations de Malbec ont augmenté de 23% en volume, et 21% en valeur. Les 3 premiers marchés du Malbec argentin sont : Les Etats Unis (50%), le Canada (10%), le Royaume Uni (5%)...
Ces tendances vont-elles se poursuivrent. Les opinions sont diverses, mais conduisent toutes à la croissance de la consommation du Malbec.Toutefois, cette tendance pourrait être plus lente dans les années à venir. Parmi les freins à la croissance...
- Le Malbec n'est pas considéré par les professionnels comme un cépage pouvant donner de grands vins fins comme le Cabernet, le Merlot...
- La plupart des Malbec sont vendus à moins de 18 dollars US. Dans cette catégorie, les acheteurs sont trés changeants
- L'image de l'Argentine n'est pas encore assez qualitative, pas assez variée. Certains disent que l'Argentine est le low cost du vin...

Le Malbec est un vin à la mode, pas encore un classique !

[Source www.areadelvino.com]

Tendencias Malbec, ¿hasta cuándo durará el fenómeno exportador?

Tendencias
Malbec, ¿hasta cuándo durará el fenómeno exportador?

[Source www.areadelvino.com]

Muchos se preguntan esto. Las opiniones son diversas pero todas desembocan en que el Malbec continuará creciendo. Sin embargo, esta tendencia podría ser más lenta en los próximos años. Importadores, exportadores y distribuidores aseguran que la mejor estrategia es la "diversificación" para satisfacer las necesidades del consumidor.

Laura Saieg
lsaieg@areadelvino.com

Con trabajo y esfuerzo, el Malbec ha logrado posicionarse en el mercado externo como la cepa emblemática de Argentina. La participación de este varietal representa casi el 40%, tanto en valor como en volumen del total de las exportaciones de embotellado. Estos datos se desprenden de Área Premium de Área del Vino.

A su vez, las exportaciones en los primeros cinco meses del año crecieron un 21% en valor y un 23% en volumen, comparando el acumulado de los primeros cinco meses de 2008 vs. 2009.

Cuando hablamos del destino de estos vinos, Estados Unidos concentra el 53% de las exportaciones, analizando el acumulado de los cinco primeros mercados. Como segundo mercado, con el 10% del share, se ubica Canadá, seguido por Reino Unido con una pequeña porción del 5%.

"Si bien el Malbec está creciendo y se han hecho grandísimos avances con la variedad, todavía hay mucho por hacer. Según el último informe de Nielsen (que mide las ventas de vino en supermercados), en las últimas 52 semanas, el Malbec creció a tasas increíblemente altas, superando por el doble el crecimiento de cualquier otra variedad. Sin embargo, sigue siendo sólo el 1% del consumo de vino tinto importado. Si a eso agregamos el vino doméstico, este número se reduce a un tercio", aseguró Carlos Trad, gerente de Exportaciones de Doña Paula en el mercado de EEUU.

¿Sólo moda o tendencia en aumento?

La respuesta exacta no la tenemos, pero según los especialistas, todo vino tiene su curva de crecimiento y maduración. Además, hay que ser concientes de que toda novedad genera crecimiento rápidamente, pero luego todo se desvanece, en particular en un mundo de consumidores tan infieles como el del vino. Sin embargo, todavía se esperan años de buena performance y depende de las bodegas y del trabajo de marketing que realicen para que el Malbec no sea sólo una moda y se convierta en un "clásico".

Alfonso Iván Loyola, comercializador de vinos argentinos en Vancouver, Canadá, comentó que "si bien el Malbec es una moda, no tiene por qué ser un fad, una moda pasajera. Pero esto dependerá de la buena performance de las bodegas, manteniendo los estándares de calidad y de no abrumar el mercado con productos de baja calidad, hecho que sucedió con Australia y cuyas consecuencias vemos hoy".

Del mismo modo, Nora Favelukes, PR en EEUU de Wines of Argentina, mencionó que más allá de que los envíos de Malbec sigan creciendo, en un tiempo serán reemplazados por los "next best thing" (los próximos buenos vinos). "Ésta es la naturaleza del consumidor norteamericano. Si analizamos los últimos 20 años podemos ver que el Chardonnay y el Merlot fueron los bien queridos de los consumidores en los 90'. Lo mismo pasó con el Pinot Noir a fines de esos años y principios de 2000. Sin embargo, ninguno de estos varietales desaparecieron del mercado, han penetrado el subconciente colectivo del consumidor y la gente los sigue comprando. Hoy, el Malbec está gozando del mismo foco de atención. Es un "window of opportunity" extraordinario para Argentina y como ventana se cerrará cuando "the new best thing" sea descubierta por la prensa, el trade y los consumidores".

Por su parte Trad, destacó que "la apuesta evidente y la diversificación aconsejable. Sin embargo, creo que no sería una mala estrategia maximizar el "momentum" del Malbec e ir preparándose para la diversificación para dentro de unos años".

Por otro lado, aseguró que "si apuntamos a Argentina como productora, la historia cambia: estoy convencido que como propuesta para el consumidor internacional, el país debe comunicarse como diverso y abarcativo. Si como país comunicamos que sólo somos Malbec corremos el riesgo de convertirnos en Nueva Zelanda, que exporta casi 80% de Sauvignon Blanc y el resto de las variedades son insignificantes. Un cambio en el consumo de esta variedad desmantelaría por muchos años a Nueva Zelanda en el mundo".

Sophie Jump, directora de Jump Start, Global Wine Solution, empresa de Reino Unido que trabaja en conjunto con la importadora HispaMerchants y bodegas de Argentina, comentó que el país tiene que ofrecer una buena gama de vinos para tener éxito comercial. "El Malbec y el Torrontés son los faros del país, pero es importante ofrecer las variedades 'nobles' como el Chardonnay, Cabernet Sauvignon, Merlot, entre otros. En poco tiempo, el país debe tener una estrategia multifacética y bien posicionada para cumplir todas las necesidades tanto del comprador como del consumidor".

Por su parte, Loyola destacó que en Canadá "todavía hay mercado para el Malbec, pero hay que pensar en una estrategia de diversificación hacia futuro. A excepción de algunas marcas legendarias (Champagne, Bordeaux, Chianti, etc.) nada es eterno y hay que tener en cuenta que el Malbec varietal se está moviendo en un segmento del mercado (menos de U$S 18) en el cual la lealtad no es una característica del consumidor".

Finalmente, Mickey Vail de Frontier Wine Imports, importador de vinos que tiene en su portfolio la marca Sur de los Andes, aconsejó a las bodegas continuar con la buena relación precio/calidad. "Lo que puede ser perjudicial es la norma internacional de usar barricas de roble francés nuevas y tratar de vender el vino a precios extravagantes".

Laura Saieg
lsaieg@areadelvino.com

dimanche 19 juillet 2009

Esprit VIF


Les vignerons indépendants du Loir & Cher ont organisé une journée au Chateau des Couldraies à St Georges sur Cher pour présenter notre métier.

Bien organisée, cette journée à permis de faire decouvrir à beaucoup noter metier.
Henri Chapon nous a fait le plaisir de venir avec son amie.




L

vendredi 17 juillet 2009

esca sur www.wineterroirs.com

Allez lire le post....sur l'ESCA

Un très bon reportage sur Wineterroirs.com lance une bouée concernant l’Esca. Il cite les déductions excellentes du celebre Didier Barrouillet du Clos Roche Blanche à Mareuil. Cette famille de champignons qui fait mourir notre Sauvignon. ( je parle de l'Esca pas de Didier). On l'attribue aux champignons Fomitiporia punctata (ou mediteranea), Stereum hirsutum, Phaeoacremonium aleophilium, (Pal) Phaeomoniella chlamydospora (Pch) et Eutypa lata qui sont également des champignons à dissémination aérienne. Il s’agit donc d’une maladie très complexe et les rôles respectifs des différents agents restent à ce jour mal connus.

Il semble que ces champigons soient presents dès le debut de la vie dans le pied de vigne. Mais une forme de symbiose ou équilibre disparaitrait et ces champignons alors prendraient le dessus sur la plante et donc la mort.

Mais pourquoi le pied de vigne tout d'un coup en meurt???

Ce que j’ai remarqué c’est que les Sauvignons clonés meurent tous d’un seul cœur. Les sélections massales sont beaucoup plus résistantes. ( Normal, non?) Secundo les vignes qui sont irriguées ne souffrent pas. Il faudrait les clones uniques dans les replantations de Sauvignon.

Donc Humidité, diversité massale et favoriser le développement des flores et microflores souterraines… sont autant de facteurs qui favorisent la résistance de la plante aux attaques.

Mais nous devons aussi faire très attention de respecter les étages du sol. Les travaux de J Bourguignon, de son épouse et de leur labo sont formels. RESPECTER les sols, ne pas travailler comme des fous. Faire revenir la vie et respecter les horizons et la vie associée à chaque horizon...

Si vous lisez aussi le rapport sur les facteurs de developpement de l'esca, vous voyez que les greffes sont un facteur important. Imaginez le choc que cela peut être qu'une greffe.....

Il faudrait voir chez ceux qui ont planté des boutures franc de peid si ces pieds aussi sont sujets à l'Esca....??? Il faudrait se renseigner chez Marrionnet. Tout un programme

mardi 14 juillet 2009

TEMPS IDEAL


Une belle floraison, une végétation saine. Le sol propre, les maladies sont absentes.
Nous avons de belles grappes. Il y a eu un orage qui a apporté un peu d'eau.
Pour le moment la récolte s'annonce sous les meilleurs hospices.

Mais nous ne sommes pas au bout de nos peines.

mercredi 8 juillet 2009

« ESPRIT VIF »

Pour la première fois, les Vignerons Indépendants du Loir-et-Cher feront
découvrir tous les aspects de leur métier au grand public. Du travail de la
vigne à la vente en passant par la vinification, tous les aspects du métier de
vigneron, toute sa philosophie et toute sa culture seront présentés lors de
cette grande journée « ESPRIT VIF ».
Un grand parcours ludique, familial et convivial, des ateliers pour les enfants
permettront d’illustrer chaque point de la charte du vigneron indépendant.
Dans le magnifique cadre du parc du château des Couldraies, à St Georges sur Cher (41), siège d’un domaine viticole, des vignerons accueilleront les visiteurs le 18 juillet 2009 de 10h à 19h. Ils animeront les ateliers ainsi que l’initiation à la dégustation et le pôle restauration.

LA CHARTE :
Un Vigneron Indépendant :
· respecte son terroir,
· travaille sa vigne,
· récolte son raisin,
· vinifie et élève son vin,
· met en bouteille sa production dans sa cave,
· commercialise ses produits,
· se perfectionne dans le respect de la tradition,
· accueille, conseille la dégustation et prend plaisir à
présenter le fruit de son travail et de sa culture.

mardi 7 juillet 2009

Acide tartrique au fond de la bouteille...

sur un tres bon blog celui de "http://blog.midi-vin.com">blog.midi-vin.com voici l'article

Parfois, lorsque vous ouvrez une bouteille de vin vous pouvez constater la présence de cristaux au fond de la bouteille. Que sont exactement ces cristaux et quelles sont les conséquences de leur présence dans le vin ?
Comme vous le savez, le vin est un mélange d’eau, d’alcool et de divers composants. Parmi ces derniers se trouvent des acides organiques. Les principaux acides rencontrés dans le vin sont l’acide malique et l’acide lactique (dont nous avons parlé précédemment) et l’acide tartrique. Aujourd’hui nous allons nous intéresser à ce dernier qui est responsable de la formation des cristaux en question.

L’acide tartrique est un acide spécifique à la vigne. On ne le trouve que dans cette plante et ses fruits. Cet acide participe énormément aux sensations en bouche lors de la dégustation. Il permet d’équilibrer les sensations de chaleur, de gras et de rondeur provoquées notamment par la présence d’alcool. C’est cette spécificité qui, je pense, a permis l’essor du vin en tant que boisson.
Cependant ce fameux acide tartrique a une particularité bien gênante pour le vigneron.
Pour faire simple, il est normalement soluble dans le vin, cependant sous certaines conditions il pourra se cristalliser et ainsi former un dépôt. Si le vin rencontre ces conditions une fois embouteillé, vous pourrez observer de petits cristaux translucides au fond de votre bouteille.
Bien entendu ce dépôt n’altère en rien les qualités du vin en question. Le seul problème est esthétique: beaucoup de consommateurs rejettent un vin présentant ce genre de spécificité. Le vin ne leur semble pas naturel et certains pensent même que les cristaux sont sucre en poudre.
Notez bien que le refroidissement du vin va causer la cristallisation de l’acide tartrique. Ainsi il est possible de provoquer la formation des cristaux seulement en mettant une bouteille de vin au frais ou en le conservant dans votre cave.

Pour éviter la formation de ces cristaux le vigneron va provoquer la précipitation de l’acide tartrique avant la mise en bouteille. C’est ce qu’on appelle la stabilisation tartrique. Le vin est refroidi à des températures proches de zéro pour provoquer la formation des cristaux, puis le vin sera filtré.
Cette technique nécessite beaucoup d’énergie pour maintenir le vin au froid pendant plusieurs jours. Notez qu’autrefois cette stabilisation se faisait naturellement avec l’influence des froids de l’hiver (mais le risque de précipitations en bouteilles reste important avec cette technique).
D’autres procédés permettent également de supprimer l’acide tartrique en excès ou d’empêcher la formation des cristaux.

Notez que cette question des précipitations est surtout problèmatique pour les vins blancs ou les rosés car l’intensité colorante des vins rouges permet de masquer la présence éventuelle de cristaux. Et surtout rappellez-vous que ces cristaux ne posent de problèmes que sur le plan visuel.

Clément Léguistin-Maire "http://blog.midi-vin.com">blog.midi-vin.com

mardi 23 juin 2009

A Vinexpo 2009, présentation de Bordeaux City Bond, une solution de stockage en suspension des droits et taxes

Un projet consensuel dans la filière vitivinicole, ça n'est pas monnaie courante. Aujourd'hui pourtant, la CCI de Bordeaux et la direction générale des Douanes ont annoncé à Vinexpo la création de Bordeaux City Bond, un entrepôt dédié au stockage des vins destinés à l'exportation, sur lequels ne seront perçus aucuns droits et taxes, pour une durée illimitée et dans des conditions optimales de conservation. Cette initiative répond aux attentes des acheteurs étrangers et des exportateurs qui n'avaient jusqu'à présent aucune solution sur la place de Bordeaux. La volonté d'assouplir les dispositifs de règlementation export vise également à fluidifier le marché, et à reconquérir les flux des vins de valeurs qui partaient en stockage principalement vers Londres ou Hong Kong. Toute ressemblance avec le London City Bond n'est pas fortuite !

Une SAS baptisée EVE (Entreprise Vinicole Export) détenue à 51% par la CCIB et à 49% par un groupe d'entreprises logistiques, d'entreprises du négoce et par la caisse régionale du crédit agricole d'Aquitaine a été créée en mai dernier et sera dirigée par Jean-Claude Lassere. Les ambitions de EVE sont de replacer la place de Bordeaux dans le contexte mondial, de créer à terme un Label de stockage, de relancer de nouveaux courants d'affaire et enfin d'apporter des innovations technologiques au niveau traçabilité et développement durable, notamment en limitant les transports inutiles et en permettant d'abaisser les bilans carbone.

Côté technique, l'entrepôt dédié situé dans la ZI de Bordeaux Frêt a coûté 6 millions d'euros, offre une capacité de surface de 5000 m2 et permettra de stocker jusqu'à 400.000 caisses dans un premier temps.

Le cadre règlementaire qui permet cette initiative s'applique à l'ensemble du territoire et chaque grand bassin vitivinicole de France pourra désormais créer une plateforme dédiée au stockage libre de droits et de taxes.

mardi 16 juin 2009

Pounds Sterling is back....1.1860


La Livres Sterling est de retour. Elle a retrouvé les 2/3 de ce qu'elle avait perdu.
Enfin les importateurs vont pouvoir repartir acheter du vin et le vendre en gagnant.
Une bonne nouvelle. Car un importateur heureux c'est un vigneron heureux....

lundi 15 juin 2009

New scam again

Cher monsieur,
Nous sommes exportateurs de vins de la France vers l'Angleterre et souhaiterons exporter vos millésimes pour leur vente en Angleterre où nous sommes basés.
Nous effectuerons nos paiements de préférence à 45 jours fin de mois. Merci de nous le confirmer et de nous transmettre vos tarifs.
Cordialement,
John Gauntleys
Gautleys Of Nottingham
4 High Street, Exchange Arcade, Nottingham. NG1 2ET
+ 44 (0) 7551050674

mercredi 10 juin 2009

ATTENTION ENCORE UNE ARNAQUE

Encore un fumiste qui se fait passer pour un acheteur....il tourne. Si vous avez reçu un mail de ce genre d'escrocs , il y a un inspecteur de police à Londres , Paul Cheadley qui suit les dossiers de ces escrocs et qui demande à tous de l'aider en lui transmettant les mails qu'on reçoit des escrocs..

Si nous ne faisons pas ce geste civique ils continueront à trouver des pigeons...

Paul.Cheadle@met.police.uk

Ce Paul est en plus très sympas et remercie tout le monde de notre coopération.

mardi 9 juin 2009

Good progress on the Chenonceaux and Oisly AOC


Comme vous le savez peut être il y a un projet de "hierarchisation" des terroirs qui avance en AOC Touraine.
Les deux appellations qui cherchent à émerger sont pour Oisly Thésée sur le cépage de Sauvignon et Chenonceaux, autour des communes de Bléré, St Georges, Noyers pour un rouge d'assemblage et un sauvignon.
Le rouge sera un assemblage de Côt et Cabernet et max 20% de Gamay. Il faudra une dominante de Côt.

Le responsable de l'INAO à Tours fait preuve d'un très grand professionnalisme et il est particulierment soucieux de sélectionner les terroirs que M Boutin qualifie de 1ère Côtes pour cette hierarchisation. C'est une très bonne nouvelle si le projet avance vite. Les vins issues de ces terroirs devraient etre extraordinaire.

Daucuns militent pour une sous hierarchisation Chenonceaux Village qui réduirait les rendements, vendange manuelle etc.. Il y a très probablement une idée à travailler.


Les membres de l'INAO sont entrain de prendre le dossier à bras le corps. C'est une excellente nouvelle. J'espère que nous allons avoir les fruits de nos efforts récompensés. Car cette appellation est capitale pour la clientèle française.

Nous avons une équipe dynamique sur Touraine Chenonceaux avec à la tête T Michaud vigneron de talent. http://www.domainemichaud.com/ ainsi que les membres du syndicat de Touraine..

La valorisation de notre terroir par une AOC spécifique est une très bonne nouvelle car nous pourrons profiter d’un cercle vertueux pour continuer à améliorer la qualité.

jeudi 4 juin 2009

PARIS Vignerons Indépendants

Nous exposons à Paris a salon des VI de Loire. Le lundi 8 juin entre 10h et 18h00.

jeudi 28 mai 2009

La Géline de Touraine,



La Géline de Touraine, une des races de volaille française particulièrement goûteuse, a pourtant failli disparaître... A la demande des producteurs et avec le soutien du conseil général d’Indre-et-Loire, l’INRA1 a réalisé un travail de sauvetage de la race sur les plans sanitaire et génétique. L’ensemble des efforts consacrés à l'élevage de cette race a abouti à l’obtention d’un label rouge.




La Géline de Touraine est sauvée
© INRA / SIGT Réf. : PCD1326-IMG0063.PCD
Une race menacée...


La Géline de Touraine, appelée aussi «La Dame Noire», fait partie des principales spécialités de la gastronomie tourangelle. Elle connaît ses heures de gloire dans les années 1920, se faisant remarquer dans les concours nationaux et internationaux. La deuxième guerre mondiale anéantit cette renommée. Elle disparaît des élevages de Touraine au profit de volailles plus productives et rentables. A début des années 1980, la production de la Géline de Touraine redémarre grâce à différentes initiatives d’éleveurs et d’amateurs.

Les chercheurs de l’INRA et la structure nationale de sélection, le SYSAAF (Syndicat des sélectionneurs avicoles et aquacoles français) ont collaboré au sauvetage de cette race. Celle-ci n’avait jamais fait l’objet d’un travail de sélection, mais les chercheurs ont pu retrouver auprès de collectionneurs des animaux génétiquement très proches de ce qu’ils étaient au début du siècle. Ils ont mis en place un suivi du statut sanitaire et de la généalogie des animaux, ce qui a permis de restaurer leur état sanitaire et d’éliminer les caractères génétiques qui ne sont pas propres à la Géline de Touraine. Cela a aussi permis d’éviter les problèmes de consanguinité dus à de trop nombreux croisements entre frères et soeurs.

Premier label rouge

Cette démarche a été jugée exemplaire par le Bureau des ressources génétiques et a reçu un avis favorable dans le cadre de l’agrément de la race pour le label rouge.
La Géline de Touraine a obtenu en 2001 le premier label rouge décerné à une race ancienne, premier label rouge aussi pour une volaille élevée pendant plus de quatre mois. Ce label conforte les garanties apportées au consommateur : race pure, statut sanitaire des volailles et alimentation contrôlée, élevage de petite taille. Ce label rouge était une première étape puisque la filière « La Dame Noire » engage actuellement une démarche d’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée).
Les débouchés actuels sont les restaurateurs locaux et certains marchés parisiens. La demande s’accroît régulièrement. Avec l’obtention de l’AOC, la notoriété de la Géline de Touraine devrait être encore amplifiée. La production de la Géline de Touraine devrait continuer à se développer et constituer un facteur de diversification régionale de l’agriculture.


Rédacteur : Service Presse INRA, tél : 01 42 75 91 69
Contacts :
Joël BESNARD
tél : 02 47 42 79 96
mél : Joel.Besnard@tours.inra.fr
Unité expérimentale avicole, département « Physiologie animale et systèmes d’élevage », centre INRA de Tours.

Fricassée de Géline de Touraine "Belle Lochoise" aux pleurottes

Fricassée de Géline de Touraine "Belle Lochoise" aux pleurottes

Préparation : 1h30

Pour 6 personnes :
- 1 Géline de Touraine de 1,8kg à 2kg
- 2 oignons moyens
- 5 cl d'huile d'olive
- 1 bouteille de Chenin
- 1/2 litre de bouillon de volaille
- 1/2 litre de crème fleurette
- 200 g de pleurotes
- liason roux bond ou avec féculent (maïzena)
- sel, poivre blanc
pour la finition :
- 2 jaunes d'oeuf
- 10 cl de crème fleurette


Couper la Géline de Touraine en 8 morceaux, les faire rissoler dans l'huile d'olive ainsi que les oignons émincés. Après une légère coloration, déglacer avec le vin blanc et un peu d'eau pour couvrir. Laisser cuire la viande pendant 30 à 40 mintures. Retirer les morceaux, ajouter au bouillon 1/2 litre de crème fleurette et alisser réduire environ 10 minutes. Passer le bouillon au chinois et remettre au feu. Faire la liaison (soit au roux blanc, soit à la maïzena). Ajouter les pleurottes et 5 minutes après, les morceaux de volaille. Laisser mijoter encore 5 minutes, ensuite ajouter en fin de cuisson 2 jaunes d'oeuf avec la crème fraiche. Vérifier l'aissaisonnement. Servir sur un plat ou sur une assiette, accompagné de riz blanc et petits légumes braisés (carottes, pommes de terre, navets).

Suggestion vin d'accompagnement : Sauvignon, ou chenin

Jean-Pierre POITEVIN, Hôtel Restaurant Le Renaissance, St Hippolyte (37)

dimanche 24 mai 2009

les dames noires ou Gélines de Touraine


Elles sont arrivées. Tous le monde les bichonnent.
Elles sont aussi les mascottes de notre cuvées de Côt.
La géline de Touraine ou DAME NOIRE est une poule exeptionnelle qui a une chaire particulièrement délicate, et un plumage noir. Ce sont poules "haut de gamme" elles ont besoin du double de temps grandir. etc..
A l'identique de ces poules nous avons voulu faire un vin haut de gamme recherché. Nous avons selectionné des parcelles exeptionnelles, ou nous avons effeuillé les pieds en aout, les raisins ont été vendangé en vert aussien aout. Ramassé à la main, nosu avons fait des petites vinifications par parcelles dans des barriques sans fond verticale de 600 litres. Les rendements furent d'environ 12hl/ha. Après nosu avons soutiré et mis en tonneau de 400 litres pour la malolacitque.

Soutirage à Pâques et élevage jusque en décembre. C'est un vin concentré puissant élégant sur du fruit et une superbe acidité.

salon à Tours


Tres sympa, un salon pour les tourangeaux, plein de gens désireux de profiter du vin.
Des jeunes des étrangers, des etudiants des promeneurs aimant notre travaille. Un beau salon pour tous...

vendredi 15 mai 2009

Londres LIWF

Fin de Salon à Londres. Honnetement il faut le reconnaitre. Les anglais sont tres forts.. Ils connaissent parfaitement le vin, et ils ont un sens du commerce qui se passe de commentaire.

Ce salon devient incontournable. Il y a une telle diversité d'exposant. Inouiïe d'imaginer que le pays qui le moins de vigne au monde est capable de réussir un tel salon.

Les journalistes, les dégustateurs, les acheteurs, tout ce monde est à la fois serieux et compétent. On est loin de l'amateurisme de certains en France....

jeudi 14 mai 2009

RSJ

Diner avec Carol et Jim Budd chez RSJ , le restaurant à Londres des vins de Loire..... Le restaurant est prêt de Waterloo. Une carte immense... plus de 350 vins.... je ne crois que l'on puisse trouver ailleurs une carte aussi complete des vins de loire...

La grele frappe

La grêle semble frapper un grand nombre d'amis viticulteurs. Un véritable désastre la grêle... pour l'année en cour mais aussi pour l'année suivante;... Courage pour les victimes

vendredi 1 mai 2009

printemps frais

Premiers bourgeons, premières pluies.

mardi 28 avril 2009

Poll for natural rosé...

http://www.coupernestpasrose.com/petitionE.php ...
Please sign it!The European Commission is about to lift the prohibition against mixing red and white wines to make a pink-colored wine, without considering the views of those who might be affected by such action.

This proposed regulation is being put forth without regard to the expertise gained by the winegrowers who have produced rosé wines for the last thirty years, without regard to the protection of the regions that produce these wines, and without regard to the effect on the consumer who appreciates real rosé wine.

By signing this petition, I agree to support rosé wine whose quality resion, and I oppose the notion that rosé can be made by mixing wines.

lundi 27 avril 2009

capsule oui!


La capsule c'est l'avenir des vins de l'année. Rosé, Sauvignon etc.
La capsule est plus hermétique. Moins d'échange. Que veut on de plus?

On referme mieux on préserve mieux... C'est tout de même plus facile quand on va piqueniquer.

Je ne comprends pas pourquoi il faudrait faire un vin frais avec un bouchon et un risque de "gout de bouchon"....

mercredi 22 avril 2009

weedkiller, desherbants,

Jim Budd a pris quelques images du résultat du Round Up sur la vigne traitée en plein par des brutaux du vignoble.... Oui il existe les brutes du vignoble comme sur un élevage de vaches, de chevaux, il y a des brutes partout.....

http://jimsloire.blogspot.com/

Mais si on veut que la vie revienne dans les sols, il faut aimer sa vigne...
Remettre le sol en état pour que la vie dans le sol puisse revenir.

L'excellent travail de Claude Bourguignon peut servir de base...
Mais rien ne remplacera le vigneron qui comprend son sol car il s'en occupe. Bref il faut se battre contre les idées reçues!! L'enherbement est meilleur dans presque tout les cas que le labour. Le labour est meilleur que le désherbant total.
Il y a du boulot pour changer les mentalités... Même les salaries de l'exploitation ne veulent pas ces nouvelles méthodes.... c'est un combat de tout les jours...

dimanche 19 avril 2009

travail à la cave. A sign of the sun....


I was working in the cellar the door was openned and the ray of the sun at the end of the day was coming in.
Wonderful light of the end of the day.
We say in french " baigné de soleil" The ray of sun are like a cream on the skin of the barrels.

jeudi 16 avril 2009

END OF PRUNING....

La fin de la taille. 5 mois de travail.. Personne ne peut imaginer la durée de la taille sur le cycle de la vigne. Maintenant nous allons planter des vignes avec l'arrivée de beaux jours....

Claude Bourguignon Jim Budd

You can look at the claude Bourguignon and Jim Budd blog or website.

http://jimsloire.blogspot.com
http://www.lams-21.com/

Good concern about the weedkiller and the respect of the soil. It is a key point. The wine start in vineyards....

dimanche 5 avril 2009

Great exchange.

We had a diner with Wine specialist, sommelier, winemaker, wine journalist. It was superb. Great discussion about our place and the potential to make wine.

We had a great "cordin bleue" for the dinner. Carol and Jim were fantastic to organize it.

mardi 10 mars 2009

Guide HACHETTE

La dégustation pour la réalisation du Guide Hachette qui fête ses 25 ans cette année, a la particularité d'être une sorte d'élection parmi leurs pairs. En effet ce sont les viticulteurs qui choisissent les meilleurs d'entre eux. 150 000 exemplaires c'est pas mal au bout de 25 années....

samedi 7 mars 2009

Enfin le CÔT va-t-il retrouver sa place.....dans le Cher?

Sam Harrop MW qui était aussi venu à Noyers sur Cher le 19.2 , faire une première dégustation des Côts de la vallée. Revient pour la sélection des ambassadeurs qui aura lieu le 7 et 8 avril probablement par la même fine équipe.

C'est une chance pour la vallée du CHER. Comme vous avez pu le voir sur les commentaires de Sam Harrop MW, le Cher a deux cépages qui s'expriment et qui peuvent s'exporter le Sauvignon et le Malbec. Le Côt est un cépage très connu au Royaume Uni grâce aux Argentins et tout particulièrement à Mendoza. C'est le Nouveau Monde qui nous fait d'une certaine façon la courte échelle. A nous d'en profiter.

Si par hasard nos spécialistes de l'INAOC pouvaient venir à cette dégustation peut être l'AOC Chenonceaux pourrait trouver une légitimité renforcée? ( Sélection de premium, pour prendre le vocabulaire anglo saxon)????

jeudi 5 mars 2009

Organisont les journées du Sauvignon

La future appellation de Chenonceau ou l'actuelle appellation Touraine devraient organiser les journées du Sauvignon du monde. Sur le même modèle que les journées mondiales du Malbec...

Visite de Sam Harrop


Sam Harrop (master Wine) est venue gouter les Sauvignon de la vallée du Cher.
Il était accompagné Jim Budd( chroniqueur sur un blog ci dessous) , de Sarah Ahmed, (the wine detective et recemment heureuse gagnante du prix 2009 du meilleur journaliste de vin du Portugal), Joe Wadsack (anciennement acheteur pour Waitrose et maintenant une star), Henri Chapon (ancien acheteur de Hotel du Vin chain in the UK en GB. Photo gracieusement mise à ma disposition par Jim BUDD

Vous pouvez lire le rapport entier de Jim sur son blog.

Fin de la taille, mise en bouteille

La taille fut longue, le temps froid. La neige a su apporter de magnifique paysage. Maintenant il faut penser à mettre en bouteille le rosé et le blanc. Soutirer les rouges.